Rendez-vous en février 2019 pour une soirée colorée !

 

Vous aussi êtes ouverts d’esprit ? Alors rejoignez-nous pour célébrer ensemble la sensibilisation à la maladie mentale! En participant à Ouverts d’esprit, vous aidez à la construction d’une société plus ouverte et inclusive.

Glissez-vous dans vos jeans préférés et vos souliers les plus confortables pour manger, boire et danser toute la nuit !  On vous y attend en grand nombre !

Billets : 200 $ / 35 ans et moins : 135 $

Notez que nous sommes un organisme de bienfaisance enregistré (#10146 9609 RR0001), un reçu d’impôt pour votre don ou pour la partie déductible des billets vous sera donc remis après l’événement.

 

Vous pouvez aussi faire un don

Réservez la date ! Le jeudi 21 février 2019

Théâtre Paradoxe (5959 Boulevard Monk, Montréal, QC H4E 3H5)

Carte

Code vestimentaire : Jeans chic


Coprésidentes

  • Anne-Marie Boucher, avocate
  • Debra Margles, Présidente, Michael Kors Canada

              Comité organisateur

      • Louise Chagnon-Bucheit
      • Caroline Dillon
      • Susan Doherty
      • Jill Drummond
      • Marisa Giannetti – Présidente du CA, Fondation Douglas
      • Alicia Hamilton
      • Sarah Ivory
      • Leena Lakdawala
      • Katrina Monton
      • Lucy McInnes
      • Yolanda Page
      • Michèle Plourde
      • Isabelle Roberge
      • Aphrodite Salas
      • Nancy Simard
      • Jeannie Vondjidis

 

 

Le Douglas
En appuyant la Fondation Douglas, vous faîtes partie de la solution

Grâce au soutien philanthropique important et constant de la communauté du Québec et d’ailleurs, l’Institut Douglas est devenu l’un des joyaux de la couronne montréalaise en science du cerveau, en réalisant des découvertes révolutionnaires dans le domaine de la dépression, la maladie d’Alzheimer, la schizophrénie… tout en offrant à la communauté des soins inégalés

Où vont les les fonds?

 

En soutenant la Fondation de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, vous participez à :

Trouver

trouver concrètement des solutions pour éradiquer les maladies mentales en finançant le plus grand centre de recherche scientifique dans ce domaine au Québec (voir quelques une de nos plus grandes percées ci-dessous).

Améliorer

améliorer les soins et les traitements des patients

Sensibliser

sensibiliser la population aux problèmes de santé mentale et à déstigmatiser la maladie

La recherche en neuroscience et en santé mentale est primordiale dans la prévention de la maladie et la santé mentale.

L’Institut universitaire en santé mentale Douglas

Fondé en 1881, par Alfred Perry et un groupe composé de membres du clergé protestant et de citoyens de Montréal, l’Hôpital Douglas alors nommé « Protestant Hospital for the Insane » se voulait l’établissement de santé mentale le plus progressiste au Québec.

L’Institut Douglas est l’hôpital d’enseignement psychiatrique du réseau de l’Université McGill et est regroupé depuis le 1er avril 2015 au sein du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal.  Il offre des traitements de pointe, souvent uniques au Québec. Ses équipes de spécialistes et de chercheurs font constamment évoluer les connaissances scientifiques, les intègrent aux soins offerts aux patients et les partagent avec la communauté pour la sensibiliser et réduire les préjugés entourant les maladies mentales.

Notre mandat

 

Soigner, enseigner, évaluer, découvrir et partager les connaissances

Les équipes interdisciplinaires de l’Institut Douglas sont spécialisées dans les maladies mentales suivantes :

      • anxiété
      • dépression
      • troubles de l’alimentation
      • schizophrénie et autres formes de psychoses
      • troubles bipolaires
      • la maladie d’Alzheimer et autres formes de démence

 

 

 

Douglas en quelques chiffres Cliquez pour découvrir

 

63%
63% du territoire du Québec couvert dont le Nord de la province avec des services spéciaux pour les communautés Cries et Inuits

 

1600

environ 1 600 employés

266

266 lits

100000

100 000 visites en services externes par an

10000

Il offre des services bilingues à quelque 10 000 patients par an

 

 

4500

4 500 visites à sa salle d’urgence par an

1

1 centre de recherche jugé exemplaire par le FRQ-S

1

1er centre de recherche en santé mentale le plus important au Québec et 2e au Canada

60

Plus de 60 chercheurs principaux de calibre international; 3 sont parmi les plus cités dans le monde

300

300 étudiants

3000

1 banque de cerveaux unique au Canada avec 3 000 cerveaux

1

Le seul centre d’imagerie cérébrale (CIC) totalement consacré à la recherche en santé mentale au Québec

1

1 centre de neurophénotypage

8

8 programmes cliniques, de la pédopsychiatrie à la gérontopsychiatrie

 

Le Centre de recherche du Douglas

Le Centre de recherche de l’hôpital Douglas c’est :

  • Le plus grand centre de recherche en santé mentale au Québec et le second au Canada, produisant de 200 à 300 publications scientifiques par année.
  • Un centre affilié à l’Université McGill
  • Budget du centre de recherche (2015-2016): $ 24 millions
  • Plus de 560 personnes:
  • 61 Chercheurs principaux
  • 8 Chaires de recherche du Canada
  • 269 Assistants de recherche / soutien technique
  • 220 Étudiants aux cycles supérieurs et stagiaires post-doctoraux

La recherche s’articule autour de 4 grands thèmes:

        • Psychoses et troubles neurodéveloppementaux
        • Santé mentale et société
        • Stress, troubles de l’humeur et de l’impulsivité
        • Vieillissement, cognition et maladie d’Alzheimer

Quelques découvertes fondamentales des chercheurs du Douglas

1993 – Le Dr Judes Poirier découvre le gène responsable de la maladie d’Alzheimer.

2003- Le Dr Howard Steiger démontre que les facteurs génétiques ont une influence non négligeable dans le développement de l’anorexie ou de la boulimie.

2009- Les chercheurs Gustavo Turecki et Michael Meaney ont utilisé une approche révolutionnaire, l’épigénétique, pour découvrir que la maltraitance infantile perturbe certains gènes et augmente le risque de suicide.

2013 – Le Dr Jens Pruessner a découvert que les violences subies pendant l’enfance changent non seulement la structure même du cerveau mais qu’en plus, ces changements reflètent la nature même de la maltraitance, sexuelle ou émotionnelle.

2014 – Le Dr Bruno Giros a mis pour la première fois en évidence le rôle de la dopamine dans la structure cérébrale de l’hippocampe. A terme, ses travaux permettront de développer de nouvelles approches thérapeutiques pour traiter la schizophrénie.

2014 – L’équipe du Dr Judes Poirier a découvert un variant génétique qui réduit de 30 à 50% le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Une bonne nouvelle car il existe un médicament capable d’imiter son effet et donc, peut-être, d’enfin retarder les symptômes de cette terrible maladie.

2016 – Le Dr Sylvain Williams et son équipe ont découvert que le rôle du sommeil paradoxal (REM) est crucial dans le bon développement de la mémoire chez la souris. Cette découverte pourrait s’appliquer aux humains car, de plus en plus, on associe une piètre qualité de sommeil aux déclenchements de maladies cérébrales (Alzheimer, Parkinson).

 

La santé mentale

 
 

Tous les Canadiens et toutes les Canadiennes sont indirectement touchés par la maladie mentale, serait-ce par un membre de famille, un ami ou un collègue

          – 1 Canadien sur 5 sera personnellement touché par la maladie mentale au cours de sa vie.

          – Cinq des dix causes les plus importantes d’incapacité au monde relèvent des troubles mentaux

          – Près de 4 000 Canadiens se suicident chaque année. Cela représente 24 % de tous les décès chez les personnes âgées de 15 à 24 ans.

          – Au Canada, seulement 1 enfant sur 5 ayant besoin de services de santé mentale les reçoit.

          – Près de la moitié (49 %) des gens estimant avoir déjà été atteints de dépression ou d’anxiété n’ont jamais consulté un médecin à ce sujet.

          – L’Organisation mondiale de la santé estime que d’ici 2020, les maladies dépressives arriveront au deuxième rang des causes principales du fardeau global en santé et seront la cause principale dans les pays développés comme le Canada.

          – De 2,1 à 3,4 millions de Canadiens sont touchés par une dépression majeure (800 000 Québécois).

          – Une fois la dépression diagnostiquée, 80 % des personnes malades recevant de l’aide peuvent reprendre leurs activités habituelles

          – Moins de 4% du financement de la recherche médicale est consacré à la recherche de la maladie mentale, même si le nombre de Canadiens qui recevront un diagnostic de maladie mentale au cours de leur vie s’élève à 20%

 

 
 
 
Partenaires
 
 

Bronze

 
 

 
 

 
 
 
Opportunités de commandites

 

Niveaux de partenariats
Platine
Or
Argent
Bronze
Avantages
50 000$
25 000$
10 000$
5000$
Partenaire présentateurX
Espace identifié avec votre logoXXX
Photo officielle et présence sur la scèneXX
Visite personalisée de l’Institut Douglas10 pers.8 pers
Conférence sur la santé mentale pour vos employés ou clientsX
ProgrammeMessage
Logo
1 page pub.
Logo
½ page pub
LogoLogo
Écran principal de la soirée« Présenté par » + logoLogoNomNom
Invitation« Présenté par » + logo
Affiches« Présenté par » + logoLogoLogoLogo
Sites web / infolettreLogo + lienLogo + lienLogo + lienLogo + lien
Réseaux sociauxLogoLogoLogoLogo
Communiqué de presse et couverture mediamentionmentionmentionmention
Billets121086

Impliquez-vous !

NOUS SOMMES ÉGALEMENT À LA RECHERCHE DE COMMANDITAIRES DE PRODUITS ET SERVICES.

 

Ouverts d’esprit © 2017 – Tous droits réservés

Contact

Fondation de l’Institut Douglas
Lyse Lauzon
Responsable des événements
514-762-3003 p.2764
[email protected]

Conception du site web par

Priam Web

Fondation Douglas

6875, boulevard LaSalle

Montréal, QC H4H 1R3

Top